Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE PAIN PERDU

LE PRIX DES ABRICOTS...

23 Juillet 2015, 07:15am

Publié par Tony Mazzocchin

Mon beau-fils bachelier, est parti cueillir les abricots dans la Drôme, pendant trois semaines, pour pouvoir se payer ses premières vacances avec la copine et partir sans parents naturellement...A son retour il nous a apporté une cagette d'abricots magnifiquement mûrs pour faire de la confiture...

LE PRIX DES ABRICOTS...

LA RECETTE :

1) Dénoyauter les abricots.

2) Enlever la peau avec une cuillère.

3) Mélanger la même quantité d'abricots et de sucre en poudre dans une bassine à confiture.

4) Couvrir avec un linge et laisser reposer pendant toute une nuit.

5)  Ajouter le jus d'un citron et cuire à feu moyen pendant 30 minutes, en maintenant une légère ébullition.

6) Ecumer et remuer fréquemment.

7) Vous pouvez ajouter aussi quelques amandes d'abricots en fin de cuisson.

http://www.alternativesante.fr/cancer/des-amandes-d-abricot-contre-le-cancer

8) Au terme de la cuisson, verser la confiture bouillante dans des pots à confiture en verre, préalablement stérilisés.

9) Operculer en entourant d'un linge de cuisine les pots et laisser refroidir tranquillement une journée.

HISTOIRE :

Maman, le premier jour l'a emmené, (pas gentiment du tout, le garçon lui a dit que la tradition veut que les parents doivent emmener sur le lieu de la récolte les enfants...) Total 198 Km aller-retour. Maman lui a payé une partie de nourriture pour les trois semaines. Total 100 euros...il faut bien qu'il mange le pauvre! Vendredi le môme tout mielleux, lui demande si elle pourrait venir exceptionnellement le chercher, car sa copine fête ses 18 ans, et 18 ans c'est une seule fois qu'on les fête...Total 198 Km. A la maison, comme il est un garçon pratique et organisé il a pensé à son sac de linge sale en lui demandant s'il serait sec pour le lendemain !? Le dimanche c'est le tour de papa de le ramener à la cueillette. Encore 198 Km au compteur. Quand on aime on ne compte pas...Je ne veux pas vous ennuyer encore et encore, car l'histoire a continué les trois semaines avec des haut et des bas...Il est revenu tout content avec 300 euros en poche et fier d'avoir pu gagner sa vie tout seul comme un grand...

Morale de l'histoire :

Je sais, que nous les parents, nous n'avons rien à faire tout l'été et qu'on s'ennuie sans nos gosses dans les pattes...Promis-juré, la prochaine fois je lui interdirai d'aller travailler et lui donnerai 300 euros de ma poche pour partir en vacances, car l'abricot coute trop cher...

PS : Pris par les sentiments, je lui ai reboursé les 10 euros pour la cagette d'abricots qu'il nous a gentiment apportée et je lui ai payé aussi les soins d'hôpital et sa journée perdue, car par accident il s'était blessé avec un éclat de verre d'une bouteille de bière lancée contre un mur par un camarade...12 points de suture au bras tout de même! Il nous a averti seulement le lendemain de l'accident car il ne voulait pas nous donner trop de soucis, le biquet...et comme il est majeur il peut assumer et prendre ses responsabilités, il m'a dit...

Bonnes vacances les amis ! Tony Mazzocchin

Commenter cet article

Framboise Orange 26/07/2015 08:56

Une première expérience professionnelle ça n'a pas de prix ...
Même si elle vous a couté chère...c'est super pour votre fils, il a pu travailler et compter sur ses parents
Bel été