Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE PAIN PERDU

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

4 Août 2015, 12:05pm

Publié par Tony Mazzocchin

Nos grands-mères lyonnaises, ma mère Italienne aussi...par nécessité, et par tradition, nous faisaient le poulet le dimanche. Jour du Seigneur pour beaucoup, et jour de repos pour les nombreux autres...On gardait le bouillon de la poule pour la semaine, le jus (il sugo) du poulet au four, pour les pâtes du lendemain. Le foie de volaille aussi...

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

Aujourd'hui selon les lois gastronomiques, dans les restaurants, on vous le sert copieusement et dressé sur une assiette de salade, juste pour vous!

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

Nos mères gardaient le fois du poulet...juste un, le seul, quoi!

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

On l'écrasait à la fourchette dans une vinaigrette...

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

On rajoutait la salade dans le saladier...

LE FOIE DE VOLAILLE DE NOS GRAND-MERES...

On touillait, on posait sur table et on partageait...Une façon simple et économique de tout utiliser du poulet et ne rien jeter...Et aussi une manière comme une autre de faire apprécier le foie aux enfants...

Bon appétit les petits! Tony Mazzocchin

Commenter cet article

Tony Mazzocchin 04/08/2015 22:40

Ma mère réservait la tête, les pattes, les ailerons et rajoutait de la carcasse déjà cuite au four ou dans une marmite auparavant, et en faisait le bouillon de la semaine...et oui!

Nénette 04/08/2015 15:07

merci. Et en hiver, si on a préparé un poulet rôti au four ou à la broche, on peut faire bouillir la carcasse pour obtenir "le bouillon de poule" si reconstituant quand il fait froid ! C'est la méthode américaine...