Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE PAIN PERDU

RISOTTO ALLA TREVIGIANA

19 Février 2016, 15:29pm

Publié par Tony Mazzocchin

Le secret d'un bon risotto c'est d'abord le choix du riz. Le meilleur c'est le "Carnaroli", et le "Vialone nano". Ensuite le bouillon...et pour qu'il soit parfait, il faut ajouter le bouillon louche par louche, sans le quitter des yeux et cela pendant les 20 minutes que dure la cuisson...

Pour faire bienet bon, il faut faire simple...

Préparer un bouillon...

Préparer un bouillon...

Préparer les ingrédients...

Préparer les ingrédients...

Faire suer l'oignon dans de la graisse...

Faire suer l'oignon dans de la graisse...

Incorporer la salade de trévise et bien touiller...

Incorporer la salade de trévise et bien touiller...

Rissoler le riz quelques minutes...

Rissoler le riz quelques minutes...

Ajouter le bouillon, louche par louche et mélanger souvent sans vous éloigner de la préparation...

Ajouter le bouillon, louche par louche et mélanger souvent sans vous éloigner de la préparation...

Quand le riz est al dente, ajouter une coquille de beurre et le parmesan. Couvrir deux minutes et passer à table sans hésiter...

Quand le riz est al dente, ajouter une coquille de beurre et le parmesan. Couvrir deux minutes et passer à table sans hésiter...

les mondines dans les années 50'

les mondines dans les années 50'

On se souviendra du film Riso Amaro de Giuseppe De Santis (1949), monument du cinéma italien de l'après-guerre, où Silvana Mangano interprète, avec une grande sensualité, une mondine, travailleuse saisonnière des rizières du Piémont. Témoignage sur le rôle des femmes dans la reconstruction du pays, le film nous entraîne dans la plaine du Pô, où s'est développée depuis le XVe siècle la culture du riz.

Bon appétit les amis, Tony Mazzocchin 

 

Commenter cet article